Îlot Fontainas, Bruxelles Ville

Andrea Anoni

Situé entre la rue Van Artevelde, la rue des Six-Jetons et la rue d’Anderlecht, l’îlot Fontainas constitue un pôle urbain important au sein du Pentagone , qui se connecte au vaste projet de piétonnier du centre-ville. Le parc Fontainas a été créé à la fin des années 1990 sur les terrains de l’ancien immeuble Philips, afin de mettre fin à un chancre urbain de longue durée. Le caractère provisoire et peu qualitatif des aménagements paysagers, les ruptures de gabarits, la présence de chancres et pignons aveugles, l’absence de dialogue entre le parc et son environnement… Toutes ces raisons ont amené le Contrat de quartier durable Jardin aux Fleurs à en faire son projet phare. Celui-ci visait à reconfigurer cet îlot dans son ensemble. Outre le réaménagement complet du parc, le projet prévoit la création de logements, des espaces d’accueil pour la petite enfance, un espace Horeca, une salle polyvalente, une salle de sport, des terrains de sport, etc.

Télécharger la fiche complète du projet

 

Ambitions du projet

  • Reconfiguration complète d’un îlot inachevé dans une vision urbaine intégrée : rééquilibrer la morphologie urbaine décousue et créer des repères visuels;
  • Désenclaver l’îlot et le faire rayonner au-delà du quartier, notamment en renforçant l’accessibilité et la visibilité du parc. Le connecter au nouveau piétonnier et aux rues adjacentes;
  • Redonner vie à ce poumon vert du centre-ville : renforcer la biodiversité dans le quartier;
  • Améliorer la cohésion sociale du quartier entre les différents publics présents aux abords du site;
  • Renforcer le contrôle social aux abords du parc.

Programme

  • Logements à destination des familles (+/- 22) et des étudiants (+/- 35);
  • Equipement sportif répondant aux normes actuelles pour permettre la pratique de compétitions nationales;
  • Deux espaces de co-accueil (capacité de 2 x 10 enfants) permettant de répondre à la demande en infrastructure d’accueil pour la petite enfance;
  • Un espace Horeca en bord de parc, de façon à renforcer le dialogue entre le parc et le bâti qui l’entoure;
  • Un parc pour le quartier.

Fiche d’identité

Contexte :

Relativement vaste à l’échelle du quartier, le parc existant était composé d’une succession d’espaces assez sobres dans un contexte aux gabarits très hétéroclites. Outre les quelques terrains de sports et de jeux, très utilisés, l’ensemble présentait un aménagement assez sommaire, proche de l’image d’un terrain vague.

La réponse urbanistique attendue était la reconstitution de l’îlot classique fermé de la ville historique afin de couvrir les plaies ouvertes dues aux disparités économiques et sociales du quartier. La solution urbanistique proposée a été de travailler une morphologie ouverte, un îlot poreux traversé par un véritable parc, un espace public fait de biodiversité, qui réconcilie humain, végétal, construit… et qui par ce geste lie les quartiers alentours.

Surfaces :

  • Logements : 4.344 m² (dont 35 studios étudiants et 22 appartements)
  • Salle de sport : 1.450 m²
  • Salle polyvalente : 194 m²
  • Horeca : 295 m²
  • Infrastructures d’accueil pour la petite enfance : 279 m²
  • Espace vert (parc) : 10.000 m²

 

Phasage des travaux :

  • Conception du projet pendant le CQD JAF : 2011-2015
  • Début des travaux : mars 2017
  • Fin des travaux : 2019 (inauguration 21 mai 2019)

 

Budget :

  • Le budget de l’ensemble du Contrat de quartier Jardin aux fleurs est de 27 millions d’euros.
  • Le budget des opérations qui compose l’îlot Fontainas avoisine les 12 millions d’euros. Il comprend un subside régional de l’ordre de 5 millions, une part Ville de Bruxelles de plus de 6.800.000 euros et co-financement de l’Etat fédéral (Beliris) d’un peu plus de 500.000 euros.