L’éco-système Darwin, Bordeaux, France

Photo: Myriam Hilgers

Darwin peut être considéré comme un terrain de jeu grandeur nature de l’innovation, implanté au cœur du futur éco-quartier Bastide-Niel, sur la rive droite de la Garonne. Cette ancienne caserne militaire de près de 20 000 m² a reçu une éco-rénovation des bâtiments datant de 1850 pour y installer entreprises et associations désireuses de minorer leur impact environnemental tout en améliorant leurs conditions de travail. Le projet Eco-système Darwin est un projet unique en son genre, tant par son utopie de départ, par ses porteurs de projets éco-responsables issus du secteur privé, que par la diversité des activités développées. Selon les deux cofondateurs, Jean-Marc Gancille et Philippe Barre, « l’écosystème urbain Darwin est un projet qui s’inscrit dans le long terme, qui allie commerces de proximité, coworking, culture, loisirs, ferme urbaine et autres expérimentations écologiques, sur fond de culture citoyenne alternative. Une autre manière de concevoir l’urbain et surtout, de mettre en pratique, au quotidien, la transition écologique ».

Télécharger la fiche complète du projet

 

Ambitions du projet

  • Intuition d’un lieu alternatif et créatif, susceptible d’incarner une économie et une ville plus responsable, en phase avec les défis de notre époque ;
  • Faire cohabiter des structures de l’économie en circuits courts, verte et créative, unies par des valeurs communes pour la transition énergétique et le renouveau de l’action citoyenne ;
  • Contribuer à fertiliser le territoire de visions et de projets alternatifs ;
  • Adopter un mode de fonctionnement responsable et qualitatif ;
  • Favoriser le développement du biotope, une utilisation rationnelle de l’eau et l’intégration de la nature en ville.

 

Programme

Le projet porte sur la réhabilitation des anciens Magasins Généraux au nord de la Caserne Niel en un lieu alternatif regroupant bureaux, restauration, épicerie, espaces culturels et de loisirs, sur un total de 22.000m². Plus spécifiquement, le programme est décliné comme suit :

  • 8 000 m² d’activités économiques (pépinière d’entreprises, un espace de co-working, un cluster éco-créatif) ;
  • 1 700 m² de commerces éco responsables (épicerie, restaurant ) ;
  • Des services, dont une crèche et une conciergerie ;
  • Des équipements culturels : un skate-park indoor « le hangar » – dédié aux cultures urbaines ;
  • Un équipement sportif : un club nautique autour d’un hangar à bateau ;
  • Un centre associatif;
  • Une ferme urbaine;
  • Un lycée expérimental Edgar Morin.

Fiche d’identité

Une friche urbaine rénovée en une cité tournée vers l’économie verte, idéale, utopique et résiliente.

Contexte :

Le site a été laissé en friche suite au départ de la caserne militaire Niel. Sa rénovation est réalisée en maintenant et en rénovant écologiquement une partie du patrimoine bâti, en occupant de façon temporaire d’autres parties du site, en réalisant des aménagements évolutifs, au gré de l’évolution du projet et des moyens obtenus.

 

Surfaces (estimées) :

Le projet se développe sur un territoire d’1 ha (Parcelle de 9.714 m²) au sein d’un projet de ZAC de 35 ha.

 

Phasage des travaux :

  • 2007 : préfiguration du projet Darwin à la Caserne Niel
  • 2010 : naissance du skate park
  • 2012 : installation du co-working
  • 2014 : ouverture du Magasin Général (restaurant bio)
  • 2015 : lancement du Climax festival
  • 2016 : ouverture du lycée expérimental Edgar Morin
  • 2018 : en octobre 2018 la société d’économie mixte Bordeaux Métropole Aménagement (BMA) assigne Darwin devant le Tribunal de Grande Instance pour obtenir son expulsion d’une partie du site occupée de façon temporaire notamment par la zone d’agriculture urbaine expérimentale, le skate park…

 

Outils :

  • FEDER : 160.000€ des subsides européens du Fonds FEDER ont permis d’initier les études de faisabilité du projet.
  • Fonds de dotation Darwin : personne morale de droit privé à but non lucratif qui gère du mécénat sur le site.

 

Budget & subsides :

Investissement total : ~ 14 M€

Le budget d’investissement total est réparti comme suit :

  • 90% – SAS Darwin et actionnaires
  • 6% – subventions
  • Reste – géré via un mécanisme de financement participatif permettant à des petits porteurs de s’impliquer dans le projet.